Thème 5 : Prévention de la contamination de l'Homme par le SARS-CoV-2 à partir des animaux

 

 

Les articles sont présentés du plus récent au plus ancien. Les derniers articles mis en ligne sont repérés par l'indication New

Pour y accéder, cliquez sur le titre en gras et bleu

 

 

     Auteurs : Bondad-Reantaso M. G. et al.  
     Source : Asian Fisheries Science
     Date de publication : 20 avril 2020 - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 25 octobre 2020)
 
L’article développe les arguments disponibles pour affirmer que la probabilité de contamination des animaux aquatiques et de leurs produits par le SARS-CoV-2 est négligeable.

 

     Auteur : Gouvernement des Pays-Bas          
     Source : ProMED
     Date de publication : 14 septembre 2020 - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 20 septembre 2020)  
 
Dans cette page de ProMED, le modérateur fournit une traduction en anglais des deux paragraphes intitulés « Santé publique » figurant dans la lettre adressée le 28 août 2020 par le Ministre de l’agriculture et celui de la santé au parlement des Pays-Bas sur les risques de transmission du SARS-CoV-2 aux êtres humains à partir des foyers apparus dans les élevages de visons.

 

Guidelines for working with free-ranging wild mammals in the era of the COVID-19 pandemic

     Auteurs : IUCN et OIE
     Source : IUCN et OIE

     Date de publication : 25 août 2020 - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 5 septembre 2020)

Il s'agit de Recommandations faites en vue de diminuer le risque de transmission du virus de la COVID 19 de l'Homme aux mammifères sauvages.  


     Auteurs : Fisher D. et al.
     Source : bioRxiv

     Date de publication : 18 août 2020 – (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 30 août 2020)

Constatant la réapparition de foyers de COVID-19 dans des zones réputées assainies, qui pourrait s’expliquer par le commerce de produits alimentaires porteurs du SARS-Cov-2, les auteurs ont contaminé des pièces de saumon, de poulet et de porc et démontré que le virus pouvait y survivre dans les conditions habituelles de conservation de ces produits.

 

     Auteur : OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
     Source : OIE

     Date de publication : 29 juillet 2020 - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 2 août 2020)

Cette page du site Internet de l'OIE donne un aperçu des groupes de travail et groupes ad hoc mis en place par cette Organisation en réponse à l'émergence du SARS-CoV-2 ; elle résume les recommandations élaborées par son groupe de travail sur la faune sauvage en matière de commerce international des animaux sauvages en lien avec les maladies zoonotiques émergentes. En complément, l'OIE indique avoir lancé un programme ambitieux destiné à aider ses pays membres à gérer la santé de la faune sauvage, en vue de réduire et maîtriser les risques d'épisodes de transmission de maladies entre celle-ci, le bétail et l'Homme, tout en assurant la protection de la biodiversité.

 

     Auteurs : Ministère danois de l'environnement et de l'alimentation, site Web de l'administration danoise vétérinaire et alimentaire, AFP via Al Arabiya pour les Pays-Bas
     Source : ProMED

     Date de publication : 3 juillet 2020 - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 12 juillet 2020)

L'OMS soupçonne une transmission du virus de l'animal à l'Homme chez deux travailleurs, dans un élevage de visons néerlandais. Sont également listées toutes les précautions sanitaires à prendre dans de tels élevages.

 

     Auteur : Centers for Disease Control en Prevention (Etas-Unis)
     Source : Centers for Disease Control en Prevention

     Date de publication : 11 juin 2020 - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 2 août 2020)

Dans cette page du site internet, les CDC fournissent des recommandations sur les précautions à prendre par leurs détenteurs dès lors que des animaux de compagnie se révèlent atteints du virus responsable de la COVID 19 (animaux ayant simplement une sérologie positive ou bien malades). Ces précautions sont en particulier les mesures à mettre en place pour éviter la contamination d'autres animaux et celles destinées à éviter que les animaux domestiques atteints transmettent la maladie à l'Homme.

 

     Auteur : Commission européenne

     Source : Journal officiel de l’Union européenne

     Date de publication : 3 juin 2020 - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 7 juillet 2020)

Depuis 2000, une directive européenne (directive 2000/54/CE), régulièrement mise à jour, énonce des règles visant à protéger les travailleurs qui, du fait de leur activité professionnelle, sont exposés ou risquent d’être exposés à des agents biologiques (notamment dans l'agriculture, l'industrie agroalimentaire, les cliniques vétérinaires) ; elle indique les mesures à prendre pour toute activité susceptible de présenter un risque d’exposition à de tels agents, et pour déterminer la nature, le degré et la durée de l’exposition des travailleurs auxdits agents. La directive (UE) 2020/739 vient ajouter en urgence le SARS-CoV-2 à l’annexe III de la directive précitée, annexe qui dresse la liste des agents biologiques connus pour provoquer des maladies infectieuses chez l’Homme, classés selon leur niveau de risque d’infection.

 
Avis du 9 mars 2020, complété, de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) relatif à une demande urgente sur certains risques liés au Covid-19 (en réponse à la saisine de la DGAl n° 2020-SA-0037)
     Auteur : ANSES
     Source : ANSES

     Date de publication : 14 avril 2020  - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 12 juillet 2020)

Cet avis fait le point sur le rôle potentiel des animaux de compagnie, des animaux de rente et des aliments dans la transmission du SARS-CoV-2 (pas de preuve que les animaux domestiques jouent un rôle épidémiologique dans la diffusion du SARS-CoV-2).

 
    Auteur : Académie vétérinaire de France
    Source : Académie vétérinaire de France
    Date de publication : 2 avril 2020 - (mis en ligne sur le site de l’AEEMA le 7 juillet 2020)